AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Play Against The Rules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité


MessageSujet: Play Against The Rules   Mar 3 Jan - 5:53

    Il l'observait. Son regard n'avait eu de cesse de la fixer. Sa proie, voilà ce qu'elle était. Quand allait-il venir la prendre? Qu'attendait-il? Aimait-il la voir souffrir? Oui, il devait y prendre plaisir. La douleur de la jeune femme devait le nourrir, apaisant sa faim satanique qui semblait insatiable. Mais ce n'était pas ce à quoi il espérait. La peur, voilà qui aurait été succulent, un met des plus fins bien que des plus communs. Pourtant quelque chose ne tournait pas rond avec cette proie, elle n'émettait aucune trace d'effrois. Insouciante? Ou bien trop courageuse? Il en avait connu de ces têtus et il les exécrait. Oui, l'homme capuchonné ne pouvait supporter qu'on puisse lui refuser ce qui faisait son bonheur. Sa patience n'était que légendaire. S'il savait attendre ce n'était seulement grâce aux distractions intéressantes qu'on lui offrait. Alors pourquoi restait-il là, immobile devant un spectacle qu'il aurait lui même qualifié de pitoyable? Lui aussi était borné et Seo Ok ne le savait que trop. Depuis tous ce temps, n'avait-elle pas apprit à le connaitre? Ils étaient devenus de bonnes connaissances. Ils resteraient loin d'être amis, le sadisme luisant dans son regard irritant la demoiselle. Elle en était venue à se demander s'il ne la voyait pas comme une sorte de défi,il n'arrivait à atteindre ses fins avec elle. Tenter de céder? Inutile, il ne l'entendrait, la sorcière en avait décidé. Après tous n'était-il pas l'incarnation de l'échec à ses yeux? Un être inexistant issu seulement de ses fantasmes. Ressemblant à la Mort, il n'en était que son cousin. Sa méchanceté était bien plus accrue. Oh l'Ineo aurait pu le changer, le rendre meilleur ou le faire s'évaporer mais son esprit créativement torturé en ne le voulait aucunement. Elle voyait l'anthropomorphe comme une façon de se stimuler à travailler et de ne pas se laisser tenter par l'amusement. Il était celui qu'elle se devait de battre même si maintes souffrances devaient se faire sentir.

    Son front n'avait eu de cesse de se plisser, sa céphalée venir la chahuter mais la demoiselle n'avait abandonné. Une heure, il ne lui restait dans son objectif de réussir ses études que soixante petites minutes à tenir. Ou longues…Elle sentait la frustration monter en elle et ceci n'était pas entièrement du à son incapacité à être assise plus de quelques secondes. Ces exercices…Elle n'y arrivait pas, c'était indéniable. L'études des runes étaient plus complexes qu'elles en avaient l'air. Pourtant n'était-ce pas de simples bâtons dessiner? Le dessin était un de ces domaines. Mais elle le maitrisait librement, sans aucune contrainte. Là il avait une certaine limite et celle-ci était l'interprétation. Un signe en avait de nombreuses, des douces comme des tumultueuses. Et l'addition de ces symboles donnait une oeuvre complexe que la jeune asiatique avait du mal à apercevoir. Elle n'en serait pas là s'il elle avait plus étudié? Elle pouvait l'admettre bien qu'elle s'accusait souvent de stupidité et ce non dans un but de se cacher ses erreurs. Demander de l'aide? Sa fierté en prendrait un coup sans aucun doute. Non la demoiselle préférait potasser des heures et des heures, entrainer de maux de têtes plutôt que de montrer à quiconque ses faiblesses.

    Mais que faisait-elle à présent? Etait-elle en train d'abdiquer? Lisait-elle la liste de livre que son professeur lui avait conseiller? Oui, Seo Ok n'en pouvait plus de ne rien comprendre et elle ne voulait laisser s'estomper l'envie de réussite qui l'avait motiver quelques jours auparavant. Pouvait-elle donc être une fille sensée? Délaissant la chimère, elle attrapa son avant de quitter sa chambre. Une drôle d'impression l'habitait. Elle ne la quitta pas de tous le chemin. Un sentiment de changement. La désagréable sensation qu'elle enfreignait ses propres règles et qu'elle n'était aucunement elle même. Si la bibliothèque la terrorisait? Aucunement! Mais qu'on puisse l'y apercevoir la dérangeait, irritait son humeur déjà noire. La voir potasser un bouquin indiquerait dès lors à l'observateur qu'elle avait des lacunes. Il est toujours facile d'identifier un curieux lisant par plaisir d'un travailleur. Tant pis! Celui qui osera se moquer aura à se méfier d'elle pendant des décennies. Du moins si Seo Ok avait eu en tête de réellement étudier. Que venait-elle de faire?Ne venait-elle pas de dévier son chemin? Ignorant les rangées d'ouvrages qui auraient du l'attirer? Ce jeune homme...Avec lenteur et sans un bruit, elle vient se mettre derrière lui. Ses lèvres se rapprochèrent de son oreille."Un Yongwang dans pareil lieu. Quel tableau surprenant!"
Revenir en haut Aller en bas


avatar
yy

pseudo : Miyuki
avatar : Zico ♛ Wu Ji Ho (block b)
messages : 30
here since : 28/12/2011
points : 25575
âge : 25
animal de compagnie : Hibou grand duc ; Capitaine
my heart is : Oetoriya oetoriya ddaribiriddaradu ~
i'm feeling like : doing stupid things, again.
ma baguette : Elle mesure 33,6 centimètres, est très flexible, possède un cœur de plume de phénix et est en bois de houx. Les baguettes de houx choisissent des sorciers ayant du mal à gérer leur colère ou leur impétuosité, en raison de leur pouvoir protecteur. Le houx se tourne également souvent vers un sorcier prompt à suivre une quête périlleuse.. les baguettes de houx s'accordent peu souvent avec la plume de phénix, leurs pouvoirs n'étant pas du tout complémentaires. Cela dit, lorsqu'une telle association trouve son propriétaire idéal, c'est là un signe que rien ni personne ne pourra jamais se trouver en travers de leur chemin.
wizard's spellbook :

MessageSujet: Re: Play Against The Rules   Dim 8 Jan - 16:07

L'idéal d'être né dans une famille humaine, d'avoir été en contact avec des tas d'humains et même d'avoir des amis humains, mais surtout d'avoir vécu dans un monde où la magie est inexistante et est complètement absurde, c'est bien d'en savoir plus sur la vie simple, celle où quand on veut quelque chose, on va le chercher, la chose en question ne vient pas à vous avec une simple formule magique...Puis, la simple vie des humains a sa propre magie, internet, voilà l'exemple parfait! Les sorciers se bornent à utiliser des hiboux pour communiquer, alors qu'un simple mail suffirait pour un humain...Jun Young est fière d'être né dans une famille humaine, et rien ni personne ne pourra le faire changer d'avis! Grâce aux inventions humaines, il est capable de faire bien des blagues...toutes plus stupides les unes que les autres, mais pas autant que certains sorciers. La dernière blague à son répertoire fut le coup du jeu de carte, c'était un jour de pluie et la plupart des akiniens restaient enfermés dans leur dortoir...l'occasion rêvé pour Jun Young, il s'est alors trouvé un malheureux petit première année chez les ineo, qui sont pour la plupart des sangs purs et qui n'ont rien à avoir avec les humains et à décider de lui faire peur. Le yongwang l'a alors prit dans un coin, et l'a tout simplement menacé de le dénuer de tout pouvoir , de le rendre humain, si jamais il ne faisait pas ce qu'il lui disait de faire jusqu'à ce qu'il quitte Akiwa...bien sûr, il ne l'a pas cru au départ, mais après avoir mit sa baguette entre ses mains comme preuve, et lui avoir fait un petit tour de "magie" avec ses cartes, un jeu qu'il ne connaissait absolument pas, le petit ineo a alors prit peur et le considère à présent comme un très grand sorcier...évidemment, l'ineo est toujours au petit soin avec Jun, maintenant.

C'est d'ailleurs ce qu'il comptait faire aujourd'hui. Il s'était fixé un but, celui de perturber un maximum d'akiniens. Il s'était réveillé ce matin avec cette idée en tête, comme tous les autres jours. Enfin, presque. Il ne fallait pas être à court d'idées, et même si cela lui arrivait parfois, Jun Young trouvait la solution...ainsi, il quitta son dortoir et se mit à flâner dans les couloirs. Il n'avait pas cours aujourd'hui et pendant que les autres étudient, Jun Young ne fait absolument rien...Ce n'est vraiment pas parce qu'il n'est pas capable d'étudier, même s'il a des difficultés, seulement, il préférait largement s'amuser! Il continua de marcher, il s'était certainement écoulé une bonne demie heure maintenant durant laquelle il avait pensé à toute sortes de choses. Tout d'abord, il avait imaginer entrer chez les muneo, même si c'était techniquement impossible, et déplacer un maximum d'objets pour que personne ne puisse retrouver ses affaires, ensuite, au prochain cours d'histoire de la magie, il aurait essayer de remplacer tous les livres par des légumes, ou encore faire passer des flyers dans toute l'école déclarant que Jimmy est gay. Jun Young se mit à rire très fort à cette pensée, un muneo de première année s'arrêta et lui lança un regard dubitatif mais plutôt moqueur. Jun Young fronça les sourcils et se mit à marcher en sa direction puis l'attrapa par le col « Ya! J'aimerais bien savoir pourquoi tu te marres. » dit-il calmement. Le muneo fit de gros yeux et répondit simplement « Pour rien...rien... » Jun Young le relâcha après l'avoir longuement observé et l'avoir prévenu qu'il se souviendrait de lui. Et oui, juste pour ça. Mais Jun est comme ça, il n'aime pas qu'on se moque de lui! Pendant que le muneo repartait dans son coin tête baissée, Jun Young l'interpela une dernière fois « Eh oh, le morveu! » le dit morveu se retourna, tête baissée encore « Oui? » répondit-il timidement, « Tu viens d'où avec tous ses livres? » question totalement stupide, pourtant le muneo prit la peine de répondre « La bibliothèque...» ce à quoi Jun Young répliqua « Ok, casses toi maintenant...c'est la dernière fois que je te vois, compris? ». La bibliothèque...cette rencontre avec le muneo lui aura finalement servi à quelque chose...N'était-ce pas l'endroit parfait pour s'amuser? Enfin, c'est plutôt contradictoire, mais pour Jun Young, c'était un endroit où il pouvait embêter un maximum de personnes! Il pressa alors le pas en direction de la fameuse bibliothèque...Il entra en silence, il remarqua certains élèves qui regardaient en sa direction avec des expressions ahuries, certainement des élèves qu'il avait martyriser une fois...Il prit un livre et s'installa à une table et sursauta légèrement lorsqu'une voix qu'il connaissait parfaitement lui fit « Un Yongwang dans pareil lieu. Quel tableau surprenant! ». Il referma son livre et fit en sorte que Seo Ok, sa partenaire attitrée de bêtises puisse le voir, le livre en question était entre autre "Magie maboule pour sorciers sonnés" de Kim Suk Hee. « Ne te fait pas de fausses idées Seo, tu n'imagines quand même pas que je suis venu ici pour étudier? » il se leva et tira la chaise d'à côté pour que la séduisante ineo puisse s'asseoir « Et puis, tu peux parler toi, qu'est-ce que tu fiches ici ? Tu te mets à étudier maintenant? Je te comprends pas...tous ces muneo innocents à fond dans leur bouquins, moi, ça me donne des idées! » dit-il en esquissant un sourire narquois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wix.com/ardiana59/miyukimuseum
 

Play Against The Rules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ akiwa ; school of witchcraft & wizardry.  ::  :: quatrième étage :: bibliothèque-