AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 can’t erase, so I’ll take blame - | xiao yue |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
ii

pseudo : Salou* - avatar
avatar : Lee Chae Rin - CL (2NE1)
messages : 134
double compte(s) : Nop'
here since : 15/01/2012
points : 25629
âge : 27
patronus : un fennec, puisque... chut, c'est un secret ;)
animal de compagnie : un fennec (oui oui) du nom de Karma
my heart is : an idiot.
i'm feeling like : a dungeon dragon, rah rah~
ma baguette :
Mesure 33 centimètres. Assez flexible, possède un cœur de plume de phénix et est en bois de cèdre. Les baguettes de cèdre sont exigeantes et ne choisissent jamais un maître trop naïf ou trop soumis. Elles aiment la force de caractère chez un sorcier, et ne se sentent à l'aise que dans la perspicacité. Un petit dicton dit qu'on ne peut pas berner le possesseur d'une baguette de cèdre, et c'est on ne peut plus vrai. Ces sorciers sont également doués d'une grande loyauté, et il ne faut pas toucher aux êtres qu'ils chérissent sans s'attendre à une vengeance. Le cèdre est particulièrement adapté à la magie de duel, et les duellistes possédant une baguette de cèdre sont des adversaires dangereux.. n'allez pas les mettre en colère.
wizard's spellbook :
animagus (fennec)
virtuose au piano
fume parfois, et pas que du tabac
hydrophobe et bathophobe
se damnerait pour du chocolat
éternelle insatisfaite
adepte des sensations fortes
imite très bien le ronronnement des chats



MessageSujet: can’t erase, so I’ll take blame - | xiao yue |   Mar 31 Jan - 14:09


can't erase, so I'll take blame
feat. Wang XiaoYue.&.Jeong Lucy




Aller se balader sur le pont juste au dessus du lac n'était peut-être pas la meilleure idée que Lucy ait eut. Enfin, une chose était sûre, elle ne la classerait pas dans ses idées à refaire ou à tester une seconde fois, même si l'expérience était pas loin d'être marquante. Parce que bon, qu'on se le dise, se forcer à aligner ses jambes l'une après l'autre pour atteindre le centre du pont, et au final se retrouver bloqué en plein milieu, ça n'avait rien d'une idée de génie. Tout ce qu'elle avait réussit à faire, c'est se mettre dans de beaux draps puisque, clairement : elle était coincée là. Accroupie, les bras entourant ses jambes coincées contre elle, elle n'arrivait plus à bouger et à la seule pensée qu'en dessous, il y avait un vide, et puis ensuite le lac, donc de l'eau, de l'eau trouble en plus, d'elle ne savait quelle profondeur, et qu'un simple petit raccord de planches en bois la soutenait d'une chute de bien dix mètres menant à une eau glacialement noire, elle n'arrivait tout simplement plus à mouvoir le moindre petit doigt. Lucy se sentait vraiment très stupide, parce que, franchement, elle avait réussit à venir jusque là, c'est bien que le pont tenait, et qu'elle pouvait faire le chemin inverse, mais non, cette abrutie se retrouvait maintenant bêtement prise en piège de ses sautes d'humeur. Oui, parce qu'en plus de ça, si madame était là en cette heure plutôt tardive - à vue de nez vers le ciel, on allait bientôt servir le dîner aux élèves, c'est parce qu'elle était tombé sur une scène qu'elle aurait préféré ne jamais voir, et qu'elle fuyait comme la peste en temps normal. D'ailleurs, rien qu'au souvenir de ce moment, ses mains se crispèrent et elle pu retrouver un semblant de contrôle, qui s'évapora bien vite quand le bois sous elle craqua au moment où elle tenta de bouger.

Pour comprendre, il faut remonter un peu plus tôt dans la journée. 17h, fin des cours, les couloirs se remplissent et les élèves partent soit dans leur dortoir, soit à l'extérieur, soit dans des salles de détente ou d'étude. Des amis se retrouvent, des amants se cherchent, et dans tout ce tas de petits sorciers il y a Lucy, qui marche en regardant droit devant elle comme à son habitude, qui ne se soucie absolument pas des autres et qui n'a qu'une idée en tête : sortir prendre l'air. Elle avait l'intention de descendre jusqu'à l'entrée de l'école et d'aller se dégourdir un peu les jambes à l'extérieur, seulement voilà, ce qui devait arriver arriva : elle se retrouva plantée face à Xiao, seul, qui avait l'air d'attendre quelqu'un. Sans réfléchir, elle essaya de faire demi-tour mais l'arrivée d'une autre personne l'immobilisa sur place. Ha Na s'approcha de Xiao, un sourire aux lèvres, et avant même qu'il puisse se produire quoique ce soit sous ses yeux, Lucy fit demi-tour brutalement et s'éloigna de la scène alors qu'elle se mettait à serrer des poings et des dents. D'habitude, elle faisait tout pour ne pas se retrouver face à ce genre de situation et ce genre de tableau, mais là, le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle s'était vue plongée en plein dedans, et que curieusement au lieu de la refroidir ça l'avait fait bouillir intérieurement.

Voilà comment elle avait débarqué ici, et comment elle se retrouvait maintenant bloquée sur ce foutu pont. De rage, elle était venu vers le premier lieu en extérieur qui lui tombait sous la main, et sans réfléchir beaucoup - il faut le dire, elle avait commencé à traverser cette chose à moitié en ruine, pour finir par y être coincée en plein milieu. Tout ça à cause d'un crétin en mousse qui fricotait avec une petite poupée sans personnalité ! Lucy fronça les sourcils et poussa un grognement inaudible, avant de se détendre et de baisser la tête. En vrai, elle savait très bien que l'unique coupable dans cette histoire, c'était elle-même. Elle ne se serait jamais retrouvé dans cette situation si elle n'avait pas sorti toutes ces choses monstrueuses à l'homme qu'elle aimait et qui l'aimait, en plus de ça... Elle était la seule à blâmer, et, même si ça lui convenait très bien - elle préfèrerait se le faire payer et que lui soit heureux plutôt que l'inverse, parfois, c'était difficile à supporter. Surtout quand elle le croisait dans les couloirs... Comme une stupide gonzesse amoureuse, elle se surprenait occasionnellement à l'observer de loin, et à la seconde où elle s'en rendait compte elle se lançait des claques mentales et s'insultait de tous les noms en américain qu'elle pouvait trouver. Voir Ha Na n'était pas plus facile. Elle représentait son exact opposé, la fille qu'elle ne sera jamais et qui méritait bien plus qu'elle de sortir avec un mec comme Xiao. Elle était douce, féminine, gentille... de ce qu'elle voyait d'elle, évidement, vu qu'elle ne la connaissait pas. Mais Lucy était certaine d'une chose, elles ne se ressemblait pas du tout.

La blonde poussa un soupir. Tout ceci ne l'aidait de toute façon pas à se sortir de cette situation. Il fallait qu'elle se calme et qu'elle retrouve petit à petit le contrôle de son corps, et dès que ce sera fait, qu'elle quitte au plus vite cet endroit. Elle inspira un grand coup, lâcha ses jambes pour poser ses mains par terre mais se retrouva de nouveau totalement crispée quand, encore une fois, le bois craqua. Allons, allons... Des tas d'élèves passaient dessus, il n'y avait aucune raison pour qu'il se casse. Lucy tenta de bouger les jambes, mais poussa un gémissement au son du bois qui craqua un peu plus fort qu'avant. Elle ferma les yeux, se maudit de toute son âme d'être venue jusqu'ici et se demanda si elle allait rester comme ça jusqu'à mourir de faim, de soif, de froid, avant que quelqu'un ne la remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ii

pseudo : chopper
avatar : bang yong guk {b.a.p}
messages : 291
double compte(s) : ahn seul hae.
here since : 27/11/2011
points : 31427
âge : 29
patronus : la panthère des neiges c'est à dire l'once. ♥
animal de compagnie : un cobra royal qui se nomme luke. ♥
my heart is : amoureux de la belle ha na. ♥
ma baguette : 24,5 centimètres, est plutôt flexible, possède un cœur de crin de licorne et est en bois de tremble. La baguette de tremble est très recherchée pour sa couleur blanche de même que pour ses capacités, ce qui en fait une baguette de choix. Elle est très fortement tournée vers la magie défensive et les duels, et elle a pour habitude de choisir un sorcier déterminé avec un tempérament fort. La baguette de tremble est une baguette de rebelle, de révolutionnaire, qui est susceptible de se lancer dans un combat de grande envergure. Son cœur de licorne la rend plus attachée à son sorcier, et peut-être un peu plus facile à prendre en main.
wizard's spellbook : u.c

MessageSujet: Re: can’t erase, so I’ll take blame - | xiao yue |   Mar 7 Fév - 16:11

    Le ciel était d'un noir d'encre aussi sombre que son cœur. Un cœur vide ou de glace cela dépendait des points de vue et des critiques qu'il avait toujours eu à endurer. Cela lui faisait rire plutôt qu'autre chose, car au fond ces personnes parlant du chinois dans son dos n'était qu'insectes qu'il pouvait écraser de la pointe de son pied quand bon lui semblait. Assis sur le rebord de la fenêtre de sa chambre le jeune homme observa le ciel et essayait d'en distinguer des formes, alors qu'au bout de ses lèvres se trouvait ce bâtonnet si doux et si mortel à la fois. Dans son dos il entendit sa montre sonner. C'était déjà l'heure et cela l'ennuyait profondément. Xiao Yue sauta du rebord de la fenêtre de sa chambre et se dirigeais vers son lit ou il attrapa rapidement sa veste de cuir. Passant devant son miroir son reflet lui sauta directement au yeux. A vrai dire il était magnifique comme toujours. Sans se vanter il connaissait ses atouts par cœur et il savait que cela faisait tourner la tête de plus d'une. A cette pensée il souriait. Un corps parfait, un visage d'Ange, un regard doux et charmeur et un sourire pour bien vous embobiner. Oui, personne ne pouvait contester le fait qu'il était parfait... Mais là il s'égare de plus en plus sur son but premier. A vrai dire ce soir l'ineo avait décidé de s'attaquer aux muneo, chose bien fatigante pour lui qui s'était mêlé aux muneo par un simple coup de tête. En fait il n'avait jamais vraiment eu envie d'aller faire la guerre à qui que ce soit s'en était même barbant et ne servait à rien. Sans déconner; expliquez-lui le but qu'il y a de faire la guerre à des jeunes victimes !? Certes il y en a qui sont machos, débiles mentaux, coincés, agaçants.. Bref tout ce que vous voulez, mais quand même, les hommes et les femmes servent quand même au font à avoir du plaisir que ce soit charnel et par leur compagnie. M'enfin bref, tout cela pour dire que cette guerre le saoulait au plus profond de lui-même et qu'il n'irai pas se faire homosexuel pour autant.

    Mais pour en revenir à ce soir, il ne voulait pas rester enfermé c'est pourquoi il avait accepté tant bien que mal à accompagner ces miss « je suis riche et j'ai tout ce que je veux » dans leur acte. Il fallait tout de même préciser que l'endroit ou il devait se trouver était au pont du lac et donc que ça l'arrangeait. Pourquoi donc !? Tout simplement qu'une fois là-bas il se poserait au bord de l'eau jusque la fin de la soirée pour fumer tranquillement... La vie était belle n'empêche. Mais au fond il traînait, car le jeune asiatique avait beau sortir de sa chambre pour bouger cela l'ennuyait quand même. De sa démarche, il traversa rapidement les dortoirs et se retrouvait en moins de deux à l'extérieur d'Akiwa et à l'orée de la forêt. L'air frais passa dans ses poumons telle une offrande si précieuse et tant attendue, alors qu'il avançait lentement entre les arbres. Ce soir il avait quitté ses chaussures de l'uniforme pour une paire de basket stylé ce qui était bien plus agréable pour marcher dans cette terre humide. A vrai dire il ne voyait pas grand chose et la seule source de lumière qu'il avait était la lointaine lumière des réverbères et celle de son portable qui faisait lampe torche.

    Le jeune homme était perdu dans mes pensées... Des pensées qui voguait entre tout et rien à la fois car, il lui arriva de s'absenter lui-même et de n'être qu'un corps en mouvement de temps à autre. Il avait bien fait de se couvrir car, ce soir l'air était frais et pesant à la fois que s'en était presque étouffant. Il resserra sa veste contre son corps, s'aventurant à chercher dans l'une de ses poches son paquet de cigarette neuf, ce paquet qu'il avait attrapé avant de partir dans l'une des cartouches posées sur son lit. Il l'alluma. L'air de plus en plus frais qui caressait son doux visage indiquait qu'il s'approchait de la source d'eau. Un léger sourire étira ses lèvres. Il allait pouvoir s'assoir sur ce tronc d'arbre qui lui avait toujours servit de banc et étreindre la nuit telle une bonne amie. Peut-être se permettrait-il un petit somme d'une heure lors de cette « garde ». Oui, « garde » car, en effet, il ne compta pas surveiller grand chose. Peut-être allait-il être dérangé pendant cela, mais gare à celui qui s'aventurai à le réveiller.

    Grâce à la lumière de son portable il entr'aperçu enfin la surface plane du pont du lac. Cet endroit avait toujours été son lieu de « pèlerinage » ou simplement de repos. Le bruit du vent passant et dansant entre les branches d'arbres étaient très reposant. Ce fut enfin pour cela qu'il s'en approchait de sa démarche. Son tronc d'arbre n'avait pas bougé, et de toute manière il fallait être un homme de muscle pour pouvoir le faire. La cigarette au bout des lèvres il s'installait sur ce dernier, n'aillant pas sentie la présence qui au loin, qui était son ex. Jeong Lucy. Il quitta le tronc d'arbre pour partir voir la jeune demoiselle. Le chinois s'approchait de plus en plus et il se mit au même niveau qu'elle et lui tapait tout doucement sur son épaule et la prit dans ses bras...

    « Je ne tombe pas dans tes bras en te voyant. N'y pense même pas. T'es toujours une connasse à mes yeux et la je t'ai pris dans mes bras, car tu as froid. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
ii

pseudo : Salou* - avatar
avatar : Lee Chae Rin - CL (2NE1)
messages : 134
double compte(s) : Nop'
here since : 15/01/2012
points : 25629
âge : 27
patronus : un fennec, puisque... chut, c'est un secret ;)
animal de compagnie : un fennec (oui oui) du nom de Karma
my heart is : an idiot.
i'm feeling like : a dungeon dragon, rah rah~
ma baguette :
Mesure 33 centimètres. Assez flexible, possède un cœur de plume de phénix et est en bois de cèdre. Les baguettes de cèdre sont exigeantes et ne choisissent jamais un maître trop naïf ou trop soumis. Elles aiment la force de caractère chez un sorcier, et ne se sentent à l'aise que dans la perspicacité. Un petit dicton dit qu'on ne peut pas berner le possesseur d'une baguette de cèdre, et c'est on ne peut plus vrai. Ces sorciers sont également doués d'une grande loyauté, et il ne faut pas toucher aux êtres qu'ils chérissent sans s'attendre à une vengeance. Le cèdre est particulièrement adapté à la magie de duel, et les duellistes possédant une baguette de cèdre sont des adversaires dangereux.. n'allez pas les mettre en colère.
wizard's spellbook :
animagus (fennec)
virtuose au piano
fume parfois, et pas que du tabac
hydrophobe et bathophobe
se damnerait pour du chocolat
éternelle insatisfaite
adepte des sensations fortes
imite très bien le ronronnement des chats



MessageSujet: Re: can’t erase, so I’ll take blame - | xiao yue |   Dim 12 Fév - 1:50

Lucy commençait sérieusement à penser qu'elle allait mourir de froid ici. Il était peu probable que quelqu'un l'a trouve avant... le lendemain matin, et encore, elle était gentille, pour la simple et bonne raison qu'en ce moment même, tout le monde mangeait, qu'après leur repas ils iraient se coucher, parce qu'il était très peu probable que quelqu'un aille s'aventurer dehors avec le froid qu'il faisait - ou alors dans la cours mais certainement pas sur le pont juste au dessus du lac. La jeune blonde poussa un profond soupir, se sentant ridicule d'être ainsi incapable de bouger à cause d'une phobie stupide, et se dit que c'était finalement pas plus mal que personne vienne la cherche parce que bonjour la honte. Lucy avait beaucoup de fierté, et sa phobie des eaux sombres et profondes n'était pas de notoriété publique, seules quelques personnes le savaient, et elle n'avait pas franchement envie que ça change. Madame essaya une nouvelle fois de reprendre ses esprits, motivée par cette prise de conscience, sauf qu'au même moment, sans même qu'elle ne s'y attende, elle sentie une main se poser sur son épaule et quelqu'un la prendre dans ses bras sas crier gare. Elle était tellement surprise qu'elle n'eut absolument aucune réaction, et allait pour pousser une gueulante (c'était qui cet abruti qui se permettait de la prendre dans ses bras comme ça ?), quand elle réalisa deux choses simultanément.

La première, c'était que le parfum qu'elle inspirait maintenant que cette personne était collée contre elle ne lui était pas inconnu, loin de là, et la deuxième, c'était qu'elle était pratiquement sûre qu'elle le connaissait très bien, voir même trop bien. Elle en eut la confirmation quand elle l'entendit parler pour la première fois « Je ne tombe pas dans tes bras en te voyant. N'y pense même pas. T'es toujours une connasse à mes yeux et la je t'ai pris dans mes bras, car tu as froid. ». Un éclair de compréhension traversa les yeux de la jeune femme, et alors même qu'elle compris toute l'étendue de la situation, elle repoussa brutalement Xiao en prenant un air buté sur le visage « Tu te fiches de moi, j'espère ? Je suis loin d'avoir froid, et je me passerais de ton aide, merci bien. ». Lucy se leva ensuite - elle ne savait comment, cela dit, et resta plantée là, debout face à lui, évitant par tous les moyens de le regarder dans les yeux et fixant donc un point invisible pas très loin de ses pieds.

Petit à petit, l’extrême gravité (à ses yeux) du moment monta jusqu'à son cerveau. Soit elle était chanceuse comme personne - 'faut dire que tomber sur son ex alors que c'est la dernier personne qu'on a envie de voir et que c'est à cause de lui qu'elle se retrouve coincée ici, c'est pas mal. Soit cette journée était vraiment une journée à chier, et dans ce cas là, elle avait plus que hâte qu'elle se termine. Lucy eut un frisson en repensant à la scène d'il y a maintenant quelques minutes... mais se donna une claque mentale à la seconde même où elle osa penser qu'elle aimait toujours autant qu'il l'a prenne dans ses bras. Malheureuse, tu es folle. Reboostée par cette soudaine envie de meurtre envers elle-même, elle fit quelques pas pour partir et rentrer à l'intérieur de l'école, mais elle pu à peine faire deux mètres que le bois craque encore sous elle, plus intensément qu'avant, lui faisant pousser un cri qu'elle ne pu retenir alors qu'elle se recroquevilla sur elle-même, la tête dans les bras. Okay, okay. La situation était vraiment critique, là. Elle se sentait à la fois terriblement gênée d'apparaitre ainsi devant lui, mais aussi morte de peur alors qu'il savait très bien qu'elle n'était pas le genre à avoir peur facilement. Lucy savait aussi qu'il était au courant pour sa phobie - normal, vu le temps qu'ils avaient passé ensemble, mais ça ne l'aidait pas forcément à accepter le fait qu'il la voit ainsi.

Rageuse, elle tenta une nouvelle fois de se lever mais ce fut peine perdue. Le pire, c'est qu'elle commençait même à manquer d'air, ce qui voulait dire que la panique et la crise d'angoisse était pas loin, et que ça, c'était la fin du monde à ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: can’t erase, so I’ll take blame - | xiao yue |   

Revenir en haut Aller en bas
 

can’t erase, so I’ll take blame - | xiao yue |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♣ akiwa ; school of witchcraft & wizardry.  ::  :: troisième étage :: le pont du lac-